Une invitation au voyage

Une invitation au voyage

Design artistique

Chères lectrices, chers lecteurs,

En tant que designer d’intérieur, nous nous devons d’être créatifs. Mais que signifie réellement être créatif ? Selon le dictionnaire, il s’agit de la capacité, du pouvoir qu’a un individu à créer, c’est-à-dire d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau.

Chaque homologue à sa propre personnalité qu’il transmet au travers de ses créations. Dans mon esprit je les perçois comme une véritable forme d’expression, autrement dit comme des œuvres d’Art à part entière.

C’est la raison pour laquelle je n’aime pas considérer mes homologues comme des concurrents. Nous ne sommes pas ennemis et le dessein du designer d’intérieur n’est pas de créer des rivalités mais de partager sa vision aussi divergente puisse-t-elle être. Notre aspiration n’est pas seulement de décorer mais de penser un intérieur pour ainsi illuminer la pièce, réveiller et révéler la beauté de l’environnement que l’on va créer et surtout y instaurer naturellement une ambiance, une forme de chaleur.

L’un de mes mentors en cette quête de créativité, l’un des hommes qui m’a inspiré à vouloir réaliser ce rêve et devenir designer d’intérieur est Monsieur Oscar Ono.

Un homme passionné et extrêmement attentif aux besoins de ses clients mais aussi des personnes qui l’entourent. Le designer Oscar Ono est sans cesse à la recherche de la perfection. Patience, observation, détermination et efficacité sont les maîtres mots qui régissent sa carrière.

L’Art de Vivre du Voyageur : sur la route des épices !

Quand un designer commence son travail, il effectue une vraie introspection selon le thème que définit le client, il dévoile les pensées qui lui viennent à l’esprit. D’une certaine manière il dévoile une partie de son intimité, une partie de lui-même. Je peux ressentir son empreinte, son style au travers de la décoration de l’hôtel La Bourdonnais qu’il a imaginé autour du thème du voyage. En quête permanente du détail ce designer a su créer une ambiance particulière et je ne peux m’empêcher d’être admiratif de sa capacité à se projeter dans l’espace et de la qualité de cette vision.

Bien que j’aie moi-même mon expérience du secteur, il ne faut jamais oublier qu’ « interroger pour apprendre, marque encore plus de sagesse que de parler pour instruire. » disait Alfred Auguste Pilavoine.

Chères lectrices, chers lecteurs, je vous souhaite une belle soirée.

A très vite !

Merci de valider le captcha

Votre demande a bien été envoyée, nous vous remercions.